Découvrez la Baie de Somme sur la côte picarde. Un site labélisé Grand site de France pour sa beauté unique et ses nombreuses spécificités qui envoutent de leurs charmes ses visiteurs.

Plage du Crotoy
Plage du Crotoy

Bienvenue dans la Baie de Somme

Cette région bucolique du nord de la France située en Picardie est à jamais associée aux monuments commémoratifs de la première guerre mondiale. Mais elle a beaucoup plus à offrir aux visiteurs. De la campagne intacte aux stations balnéaires pittoresques que peu de Français connaissent, cette destination picarde surprend. La baie doit son nom au fleuve de la Somme, dont l’immense estuaire se jette dans la Manche. La Baie de Somme est aussi une destination chargée d’histoire. C’était l’endroit où Guillaume le Conquérant a rassemblé son armée avant de partir combattre les Anglais à Hastings. Aujourd’hui, la baie de Somme et ses environs offrent une foule d’activités aux vacanciers tout en respectant la faune et la flore locales.

Cette destination populaire est destinée à tous. On y trouve des logements abordables, des camping, de charmantes chambres d’hôtes et des hôtels familiaux accueillants. La gastronomie régionale est également une révélation. Les fruits de mer et les poissons sont généralement issus de la pêche du jour. On trouve des spécialités de charcuterie et de fromage provenant directement des producteurs locaux.

La météo est parfois capricieuse. La pluie et le soleil se croisent souvent dans la même journée. Sans parler du vent, rarement au repos, poussant sans cesse les nuages. Ce dernier ravi néanmoins les Kitesurfeurs et véliplanchistes qui prennent possession de la baie dés que les conditions le permettent.

La Baie de Somme, un paradis naturel

Ici la mer, les marais, les dunes et les prairies d’eau salée composent un paysage où l’eau, la terre et le ciel semblent parfois se confondre. Les couchers de soleil en Baie de somme offrent un spectacle magnifique. Ils enflamment progressivement la baie pour offrir à la mer, en constante évolution, des reflets rose, orange ou rouge.

C’est un paradis pour les oiseaux migrateurs et les canards. Ils y trouvent toute la nourriture et les refuges dont ils ont besoin. Certes les chasseurs les guettent dans des huttes à moitié submergées, mais ils sont respectueux de la loi et de la nature . Ils contribuent aussi à la protéger à leur façon.

La Baie de Somme est aussi le paradis des pécheurs à pied. Ils ratissent les bas-fonds de la baie à marais basse à la recherche des fameuses petites crevettes grises et des coques. Elles sont péchées et ramassées quand les crevettes grises sont prises au piège dans des bâches d’eau laissées par la marée descendante et que les coques remontent pour respirer près de la surface du sable.

On y trouve aussi le mouton de pré-salé (AOC depuis 2006), un mouton qui paît tranquillement dans des champs « salés ». Ces étendues recouvertes par la mer lors des plus grandes marées. Ici poussent des plantes succulentes et comestibles comme la salicorne et les oreilles de cochon qui raviront les gastronomes.

La baie abrite également plus de 400 phoques gris et veaux marins qui se prélassent sur les bancs de sable. Ils sont devenus l’une des principales attractions touristiques de la région. Disparus pendant de longues années, les phoques sont finalement revenus peu à peu dans la Baie de Somme. La préservation de leur habitat et la diminution de l’activité de pêche dans la zone ont permis de voir ces 2 espèces prospérer.

L’une des plus belles baie du monde

Située à 200 kilomètres de Paris, sur la côte de la Manche, la Baie de Somme est à mi-chemin entre Boulogne, le plus grand port de pêche français, et Le Havre, le plus grand port de commerce. La baie est un estuaire de 44 kilomètres carrés. C’est le plus grand du nord de la France. Un lieu de rencontre entre l’eau salée et l’eau douce et l‘un des principaux sites français pour les oiseaux migrateurs.

Aujourd’hui, la Baie de Somme fait partie du club très fermé des « Plus Belles Baies du Monde« . Au même titre que la Baie de San Francisco et la Baie d’Ha Long dans le Golfe du Tonkin au Vietnam.

Une destination en perpétuelle évolution

Deux grandes zones divisent la Baie de Somme. La zone inférieure, l’estran, composée de sable et de chenaux, couverte deux fois par jour par la marée. La zone supérieure, composée de mollières, de marais salants situés au-dessus du niveau moyen de la marée haute. Ici la végétation se développe progressivement sur les sédiments qui s’accumulent année après année.

La Baie de Somme vue du ciel
La Baie de Somme

La frontière entre les deux zones n’est pas fixe. Des zones boueuses servent d’intermédiaires. La baie s’ensable lentement et inexorablement. Non seulement à cause des alluvions de la Somme, mais aussi parce que la marée descendante n’est pas aussi forte que la marée montante, qui monte à plus de 2 mètres par seconde à l’entrée de la baie. La montée des eaux est fascinante à observer mais extrêmement dangereuse pour ceux qui se s’aventurent trop loin à pied. La différence entre la marée haute et la marée basse est de près de 10 mètres. Ce phénomène a lieu deux fois par jour. Ici, la mer ne reste jamais longtemps calme.

Au début du XVIIe siècle, la baie de Somme mesurait environ 124 kilomètres carrés. En 1878, elle en mesurait 53. En 1993, 45 Kilomètres carrés. Le processus d’ensablement de la Baie de Somme est de plus en plus rapide et ne peut être arrêté.

Les trésors de la Baie de Somme

Loin des grands axes de circulation, la Baie de Somme est classée réserve naturelle depuis 1994. Elle a été largement épargnée par l’urbanisation incontrôlée qui s’est produite ailleurs dans les années 1960.

La Partie Nord de la Baie de somme

Le Crotoy
Le Crotoy

Au nord, la baie commence à la Pointe de Saint Quentin qui abrite la célèbre réserve ornithologique du Marquenterre. Très appréciée des promeneurs et des cavaliers qui sillonnent les sentiers de ce parc ornithologique reconnu.

Puis vient la petite ville du Crotoy, avec sa vue imprenable sur la mer et sa plage pleine de kitesurfers et de cerfs-volants. Le Crotoy est devenu une station balnéaire sous l’impulsion de Pierre-François Guerlain, le célèbre parfumeur. Si ses efforts pour attirer l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, sont vains, il a contribué à rendre la destination populaire. Jules Verne venait souvent y écrire en paix, Colette y passait plusieurs étés et de nombreux peintres l’aimaient, dont Toulouse-Lautrec et surtout Georges Seurat. Aujourd’hui, c’est une formidable destination familiale, et un paradis pour les enfants. Si désormais les bateaux de pêche ne sont plus que de rares mirages à cause de l’ensablement de la baie, la ville a su préserver son atmosphère unique et envoûtante

La partie sud de la Baie de Somme

Saint-Valery-sur-Somme
Saint-Valery-sur-Somme

De l’autre côté de la baie, on trouve Saint-Valery-sur-Somme réputée plus chic que sa cousine du Crotoy. Elle attire chaque année un peu plus de touristes français et étrangers venus découvrir la Baie de Somme. Située à l’embouchure de la Somme, cette petite ville animée possède un petit port de plaisance et une vieille ville perchée. La Ville Haute est constituée de petites rues bordées par des jolies maisons à colombages et des vestiges des remparts témoignages de son histoire médiévale. On ne vient pas à Saint-Valery-sur-Somme pour sa plage, petite et peu adaptée à la baignade, mais pour ses promenades, ses écluses, sa digue et ses quais très animés, ses maisons de pêcheurs et ses gracieuses résidences d’été « Belle Epoque ».

Plage du Hourdel
Plage du Hourdel

À l’extrémité sud de la baie se trouve le minuscule port du Hourdel et du Cap Hornu. Il s’agit d’un hameau battu par le vent et un minuscule port de pêche. Ici se dresse un imposant phare qui donne un sentiment saisissant d’être au bout du monde. Si on y trouve des marais salants où paissent les moutons, c’est sa colonie de phoques que l’on peut observer facilement qui attire les visiteurs.

Enfin, il y a Cayeux-sur-Mer, qui se trouve en dehors de l’estuaire. Cayeux est la capitale mondiale des galets de plage. On les ramasse ici depuis 150 ans à des fins industrielles. Une promenade sur les planches longeant de petites cabines de plage en bois donne au bord de mer un aspect délicieusement ancien.

Aux environs de la Baie de Somme

A quelques kilomètres de l’estuaire de la Baie de somme, d’autres trésors méritent également le détour. Au Nord la Baie d’Authie avec les stations balnéaires de Quend-plage et Fort-Mahon. Au sud on apprécie les points de vue depuis le village du Bois de Cise et les falaises de calcaire d’Ault et des villes sœurs, Eu, Mers-les-Bains et le Tréport. Si vous êtes prêt à vous éloigner un peu du littoral picard, les jardins de Valloires ou la capitale de la Picardie maritime, Abbeville.